Pourquoi investir à Orléans ? 7 raisons de choisir la cité johannique

- Catégorie : Immobilier

Classée par le baromètre Work&Live 2022 deuxième ville de France où il faut s’installer, Orléans concilie dynamisme économique et pouvoir d’achat immobilier.

Bien desservi par les réseaux routiers et ferrés, le chef-lieu du Loiret est directement connecté aux grandes villes de France : Paris, Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse ou Bordeaux.

Avec les 22 villes formant l’intercommunalité Orléans Métropole, elle affiche une hausse démographique de 0,8 % par an, soit le double de la moyenne nationale. Pourquoi investir à Orléans ? Voici les 7 raisons de choisir la cité johannique pour votre projet immobilier.

1. Investir à Orléans : une ville au centre de la France et à proximité de Paris

Au cœur de la région Centre-Val de Loire, Orléans bénéficie d’une situation géographique privilégiée à proximité de Paris. En plein centre du Loiret, la cité johannique se trouve aux portes de l’Île-de-France. Paris n’est qu’à 118 km.

Aller à la capitale ou en revenir prend moins d’une heure et demie en train ou en voiture. À proximité d’un des carrefours autoroutiers les plus importants de France,

Orléans et ses habitants bénéficient d’une connexion directe avec les grandes villes telles que Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse ou Bordeaux.

2. Investir à Orléans Métropole pour son dynamisme économique

Orléans Métropole compte 52 000 entreprises employant 200 000 salariés. Selon le baromètre Arthur Lloyd, la ville fait partie du top 20 des aires urbaines pour la création nette d’emplois dans le secteur privé depuis 2009.

En termes d’attractivité et de dynamisme, la capitale du Centre-Val de Loire se classe en deuxième position dans la catégorie métropole intermédiaire.

Parmi les secteurs économiques majeurs du Loiret, Orléans tient une place de leader dans les secteurs pharmaceutiques, cosmétique, agroalimentaire, logistique et numérique.

3. Choisir d’investir à Orléans Métropole pour sa vitalité démographique

Orléans est à fois la capitale de la région Centre-Val de Loire et le chef-lieu du Loiret. Elle compte plus de 116 000 habitants intra-muros. En tant que ville centre d’Orléans Métropole, la cité johannique est à la tête d’une intercommunalité regroupant 22 communes.

On y retrouve notamment les villes de Saint-Jean-le-Blanc, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Fleury-les-Aubrais, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Olivet, Semoy, La Chapelle-Saint-Mesmin, Saint-Denis-en-Val, Saint-Jean-de-Braye ou Saran. 282 800 habitants y sont recensés.

Avec son aire urbaine composée de 138 communes d’Eure-et-Loir, du Loir-et-Cher et du Loiret, Orléans étend son influence sur un pôle géographique et économique de 430 000 habitants.

44 % des habitants d’Orléans ont moins de 30 ans. 20 000 d’entre eux sont étudiants.

La ville fait partie des quatre grands centres universitaires les moins chers de France pour le logement, le transport et les sorties.

Parmi les indicateurs clés pour un investissement immobilier, il faut encore signaler qu’Orléans et le Loiret affichent un taux de chômage de 7,4 % contre 8 % en France.

4. Acheter un logement à Orléans pour sa qualité de vie

Ville d’art et d’histoire, Orléans offre un cadre de vie agréable au cœur d’un patrimoine architectural protégé. Les 22 communes de la métropole mettent à la disposition de leurs habitants 428 km d’itinéraires cyclables et 7 000 places de parking vélo.

Dans le centre historique d’Orléans, l’ensemble des quartiers Bourgogne, Halles et Châtelet est piéton. Plus d’une quinzaine d’espaces verts invitent à la promenade. Parmi eux, citons le parc Léon Chesnault, le parc Floral, le parc Pasteur ou le jardin des plantes.

Les quais d’Orléans, réaménagés lors du projet Loire Trame Verte, permettent une circulation douce entre les communes.

Investir à Orléans Métropole, c’est également disposer des services suivants dans sa vie quotidienne.

  • Une vingtaine de salles de spectacles dont quatre cinémas, un palais des sports, un Zénith et un parc des expositions.
  • Plus de 1 300 structures sportives dont une trentaine de piscines ainsi qu’une patinoire.
  • 40 supermarchés et plus d’une centaine de commerces de proximité.

5. Ville d’Orléans : des prix abordables pour investir dans l’immobilier

En matière de vente immobilière, la ville d’Orléans présente un prix moyen de 2 848 euros/m². Le prix du mètre carré sur le marché immobilier neuf atteint 3 000 euros.

Sur le marché immobilier ancien, le prix du mètre carré tourne autour de 2 800 euros. Pour un investissement immobilier dans les quartiers Beaumont-Vauquois ou Argonne Sud-Jean Zay, il faut tabler sur un m² à 3 500 euros, contre 1 400 euros dans le quartier Les Blossières-Mairie.

Pour l’achat d’un appartement à Orléans, comptez en moyenne 3 045 euros du m². Dans le centre-ville, un studio se négocie à 4 000 euros/m², contre 3 000 euros/m² dans un quartier comme Saint-Marceau ou La Source.

Dans le quartier Martroi-Cathédrale (centre historique d’Orléans), les appartements deux pièces se négocient autour de 3 500 euros/m². Au sud de la Loire, le quartier Plantes-Dauphine d’Orléans affiche un prix du m² autour de 2 800 euros pour un appartement de deux ou trois pièces.

6. Acheter un appartement neuf à Orléans pour investir en loi Pinel

À Orléans comme dans toutes les villes de France, la loi Pinel offre une réduction d’impôts aux investisseurs mettant en location leurs logements neufs. La réduction d’impôts Pinel s’applique à deux logements maximums par an.

Depuis 2021, le dispositif Pinel s’applique exclusivement aux logements suivants.

  • Appartements situés dans un immeuble collectif.
  • Appartements provenant du marché immobilier neuf.
  • Appartements anciens faisant l’objet de travaux de rénovation ou de réhabilitation.
  • Locaux transformés en logement d’habitation.

Pour être éligible au dispositif loi Pinel à Orléans, l’investissement locatif doit se situer dans un quartier classé zone A, A bis ou B1.

Le logement doit respecter un certain niveau de performance énergétique. La location doit débuter un an après son acquisition au maximum. La durée minimale de location est de 6 ans. Le loyer mensuel ne doit pas dépasser certains plafonds.

7. Investir pour louer à Orléans : un rendement locatif attrayant

En termes de potentiel locatif, la ville d’Orléans offre aux investisseurs un rendement locatif brut allant de 5,5 % à 6,75 % selon le quartier. En moyenne, pour un appartement de 50 m² négocié à 3 045 euros le m², il est possible d’obtenir un rendement locatif brut de 5,5 %. Pour un appartement de type studio (25 m² et 3 600 euros du m²) dans le centre historique d’Orléans, le rendement locatif brut s’établit autour des 6 %.

Dans les quartiers Plantes-Dauphine ou La Source, ce même appartement (studio de 25 m² à 3 200 euros le m²) générera un rendement locatif brut de 6,75 %.

D’après les derniers chiffres de l’INSEE, le taux de logements vacants à Orléans Métropole est de 8,1 %.

Ce chiffre monte à 9,2 % pour le département du Loiret. Il culmine à 10,2 % pour la région Centre-Val de Loire. À Paris, les appartements vacants représentent 8,7 % du parc immobilier.

Vous souhaitez investir à Orléans ou dans une ville du Loiret rattachée à Orléans Métropole ?

Efficio vous accompagne de A à Z lors de votre projet immobilier en Centre-Val de Loire. Achat de résidence principale, investissement locatif, regroupement de crédits immobiliers : nos équipes spécialistes en financement de projets immobiliers sont présentes à Orléans, Tours, Pithiviers et Montargis.

Contactez-nous pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé lors de vos transactions immobilières, opérations de courtage immobilier et rachat de crédits.